Comment choisir un avocat spécialisé en droit de la famille ?

avocat en droit de la famille

Pour choisir le meilleur avocat pour résoudre un litige, il convient d’évaluer à la fois le parcours professionnel de l’avocat et la continuité de son travail dans les affaires familiales.

L’expert en droit de la famille

Le rôle de l’avocat, à l’époque moderne, ne peut plus être ramené simplement à la branche du droit civil ou du droit pénal, comme c’était le cas dans le passé, où l’avocat était civiliste s’il s’occupait des successions, des contrats, etc. Tandis que le pénaliste s’occupait de la défense des crimes. Cette distinction n’a plus lieu d’être aujourd’hui, car un bon juriste ne peut pas se contenter de se dire civiliste ou pénaliste, mais doit se spécialiser dans un domaine particulier, que ce soit le droit civil ou le droit pénal. En ce qui concerne le droit civil, et en particulier les affaires familiales, un avocat peut être défini comme spécialisé, et donc expert en droit de la famille, lorsque :

  • Il a la formation générique, acquise au cours des études universitaires puis de la formation juridique, il ajoute, au fil des années, une formation spécifique sur les questions de droit de la famille et de droit des mineurs ;
  • Il exerce sa profession d’avocat, de manière continue et majoritaire, en traitant des litiges et des questions relatives à ces sujets ;
  • Il se tient au courant des questions relatives à la famille en suivant des cours et des séminaires axés sur les derniers développements dans ce domaine, introduits par le législateur ;
  • Il sait comment interagir avec les autres professionnels qui peuvent être impliqués dans l’adoption de la meilleure solution dans le cas spécifique, tels que le juge des enfants, les services sociaux, les psychologues, etc.

Ces facteurs sont particulièrement importants dans le choix d’un avocat, car le droit de la famille et les litiges qui en découlent sont toujours liés à des conflits familiaux, à des problèmes conjugaux ou à des problèmes avec les enfants. Dans tous les cas, faire appel à l’expertise de Maître Véronique Luiset, un avocat en droit de la famille à Grenoble, situé à 24 av Alsace Lorraine 38000 Grenoble, peut être une décision judicieuse. Une équipe de juristes expérimentés se mettent donc à votre disposition pour vous orienter, vous conseiller et apporter des réponses à vos questions, non seulement sur le droit de la famille, mais également sur le droit immobilier.

Critères de choix d’un avocat en droit de la famille

Lorsque vous avez besoin d’un avocat pour traiter un litige relevant du droit de la famille, les éléments à prendre en compte sont les suivants :

La territorialité

Il convient toujours de faire appel à un avocat du lieu où se déroulera le litige. En effet, travaillant principalement auprès de l’autorité judiciaire qui sera saisie, l’avocat connaît à la fois la pratique juridique, pouvant se référer aux jugements que ce tribunal ou cette cour a précédemment rendus dans des affaires similaires, et le temps nécessaire à la résolution finale du cas concret, pouvant rappeler au client le temps qui s’écoule habituellement auprès de l’autorité judiciaire en question, depuis le début jusqu’à la résolution du litige.

L’ancienneté

Étant donné qu’il s’agit d’une question délicate, il importe de faire appel à des avocats qui ont une longue expérience en matière de droit de la famille. À cet égard, le client, lorsqu’il recherche un avocat, ne doit pas simplement se référer à l’âge du professionnel, mais doit évaluer soigneusement l’expérience professionnelle que l’avocat a accumulée au fil du temps. À l’ère moderne, grâce à Internet, on peut effectivement obtenir des informations sur la carrière professionnelle de l’avocat qui nous intéresse, et à cette fin, il faudra évaluer soigneusement à la fois les compétences possédées, en se référant aux qualifications de l’avocat, et la mise à jour constante que l’avocat lui-même a soutenue au fil du temps, sur les questions relatives au droit de la famille.

L’approche de l’avocat

Pour choisir le bon avocat, il convient de considérer la manière dont le professionnel auquel nous nous adressons interagit avec nous, en évitant de se fier à toute personne qui prétend, sans aucun doute, résoudre la question soulevée. Un bon avocat, en effet, est celui qui étudie d’abord attentivement le dossier et les documents, puis identifie la meilleure voie à suivre. Ce n’est qu’ensuite qu’il peut suggérer au client la marche à suivre et la stratégie défensive à adopter dans le cas concret.

Derniers articles du blog