Quel est l’apport de la virtualisation dans une entreprise ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises choisissent la virtualisation pour gagner en efficacité grâce à des méthodes de travail, d’analyse et de partage plus agiles. Mais ce n’est pas tout : cette solution permet de réaliser d’importantes économies de temps et d’argent en simplifiant considérablement l’infrastructure informatique. En effet, le concept d’abstraction des couches physiques, remis au goût du jour grâce au développement de la technologie des conteneurs et à l’émergence des systèmes d’orchestration, a le potentiel de rendre l’infrastructure informatique indépendante du matériel en termes de fonctionnalités clés. Cela s’applique non seulement aux applications et aux ressources (par exemple, le stockage), mais aussi à la gestion du réseau, grâce aux réseaux définis par logiciel.

Virtualisation : de plus en plus d’entreprises adoptent cette approche

Les avantages sont nombreux pour une entreprise qui opte pour la virtualisation de ses processus. Cette approche est principalement adoptée par les grands groupes, les entreprises mobiles ou les entreprises ayant des succursales, mais aussi par les plus petites entreprises qui souhaitent accélérer et simplifier leurs flux de travail internes. Ce n’est pas un hasard si, ces dernières années, ce phénomène est devenu presque la norme. D’ailleurs, il existe un moyen simple et pratique de disposer des solutions informatiques conçues pour la gestion technique centralisée d’infrastructures, celui de se tourner vers www.axiomeconcept.com/hyperviseur-axi-view. Ainsi, Axiome Concept Groupe, 351 Chemin de Gourettes 06370 Mouans-Sartoux, propose une assistance immédiate, un back-up actif et un support technique efficace.

Quand est-il avantageux de virtualiser l’infrastructure informatique ?

Avant d’entrer dans le détail des avantages, il convient de préciser que ce processus peut s’appliquer à différents domaines. En effet, possible, on peut virtualiser les serveurs, les environnements de bureau, les données, les différentes fonctions du réseau, les systèmes d’exploitation. Bref, il va de soi que chaque entreprise a des besoins différents et doit mettre en place des stratégies spécifiques. Ce qu’il faut retenir, c’est que penser à la virtualisation aujourd’hui, c’est, dans la plupart des cas, imaginer des solutions de Cloud ou de Cloud hybride, le plus souvent avec le support de solutions d’Edge Computing.

Il fut un temps où la virtualisation était l’apanage des grandes entreprises, qui pouvaient compter sur des ressources et un budget considérables. Aujourd’hui, l’affinement des technologies et des stratégies de migration a conduit, d’une part, à une réduction considérable des coûts de démarrage et d’installation, notamment grâce au Cloud, mais aussi à une réduction du temps et des ressources nécessaires à la migration, ce qui garantit un bon niveau de continuité des activités même dans le cas de projets particulièrement structurés.

Virtualisation : quels sont les avantages pour les entreprises ?

Un phénomène à garder à l’esprit est le travail agile. La virtualisation peut s’avérer extrêmement utile pour toutes les entreprises qui planifient une série d’activités dans le cadre du travail intelligent, ce qui leur permet de répartir les services, les données, les accès, les documents et la puissance de calcul sur des ressources universellement accessibles. Même lorsqu’une organisation utilise plusieurs systèmes d’exploitation, la virtualisation peut jouer un rôle clé dans la simplification et l’optimisation des processus internes. En effet, elle permet d’exploiter de nombreux environnements virtuels, sans avoir à disposer d’un grand nombre d’environnements physiques isolés.

Enfin, il convient de mettre l’accent sur un certain nombre d’avantages qui peuvent sembler triviaux, mais qui, en même temps, peuvent faire toute la différence en termes de stratégie d’entreprise et d’efficacité : il s’agit de la sécurité, de la facilité de gestion et de la réduction des coûts. Un écosystème virtuel peut non seulement offrir une plus grande sécurité informatique, notamment grâce aux services gérés, mais aussi réduire tous les coûts liés au matériel, à l’infrastructure et aux terminaux. Cela signifie une gestion plus facile, y compris du point de vue des ressources internes. Les différents compartiments peuvent communiquer de manière agile, partager des mots de passe, des données, des documents, en comptant toujours sur des systèmes agiles, flexibles et performants.

Derniers articles du blog