Vous traduisez votre boutique en ligne ? 4 conseils pour choisir une agence de traduction appropriée

meilleure agence de traduction

Ces dernières années, le commerce électronique a connu un essor non seulement sur le marché B2C, mais aussi dans le secteur B2B. Beaucoup d’entreprises lancent une boutique en ligne destinée spécifiquement aux clients professionnels. Si cela fonctionne bien, l’envie de servir également les clients étrangers en ligne se fait souvent sentir. Un site traduit est alors essentiel. Mais comment choisir un bureau de traduction sur lequel vous pouvez compter ? Dans cet article de blog, nous vous donnons 4 conseils.

Spécialisation

Vous vendez des pièces d’équipement médical ? Choisissez alors une agence qui a de l’expérience dans le domaine des « sciences de la vie ». Vous vendez des pièces automobiles en gros ? Dans ce cas, une agence de traduction technique vous conviendra parfaitement. Les prospects et les clients remarqueront immédiatement si la traduction de votre boutique en ligne contient des termes incorrects ou si le langage utilisé ne correspond pas aux conventions du secteur.

Les textes doivent donner l’impression d’avoir été traduits par quelqu’un qui connaît le secteur, ce qui inspire confiance. Les traductions qui ne sont manifestement pas réalisées par un spécialiste sapent sérieusement cette confiance, avec toutes les conséquences que cela implique. GLIM peut être un allié de choix si vous avez un site à traduire. Appelez le +33 4.20.88.00.53 ou envoyez un message au [email protected] pour en savoir plus sur les services de l’agence.

Gestion de la terminologie

C’est indispensable que la terminologie utilisée dans vos traductions soit à la fois correcte et cohérente. Si vous appelez un certain concept « terme A » sur une page et « terme B » sur une autre, cela peut prêter à confusion pour les clients, même si les deux termes sont corrects. L’utilisation d’une terminologie incohérente est vite arrivée lorsque plusieurs traducteurs travaillent sur vos textes web. Pour éviter ce genre de problème, il convient de dresser à l’avance une liste terminologique contenant tous les termes pertinents utilisés sur votre site, ainsi que les traductions correspondantes. Les agences de traduction professionnelles se feront un plaisir d’établir une telle liste pour vous et d’en assurer la maintenance (ajout de nouveaux termes, etc.).

La transparence

Choisissez une agence de traduction qui respecte des flux de travail rigoureux. Plus encore que dans le monde B2C, des aspects tels que la responsabilité en cas d’informations incorrectes et la traçabilité du travail (dans ce cas : qui a traduit quoi et quand ?) sont très importants dans le commerce électronique B2B. Il convient donc de toujours faire appel à une agence de traduction qui travaille de manière structurée et qui, en cas de problème, peut vérifier exactement ce qui s’est passé. Les garanties procédurales fournies par les normes offrent un degré élevé d’assurance en matière de qualité et de transparence.

La polyvalence

La traduction n’est qu’une étape dans la mise en place d’une boutique en ligne multilingue. Il y a bien plus à faire, même après la mise en ligne de votre site traduit : de la recherche SEO à l’optimisation, du renouvellement du contenu à la création de liens. Certaines agences de traduction peuvent vous fournir ces services supplémentaires, ce qui est utile si vous souhaitez confier un maximum d’activités à un même partenaire. Le commerce électronique interentreprises se caractérise par le fait que les clients vous contactent très souvent pour vous poser des questions ou formuler des demandes spéciales. Ils préfèrent le faire dans leur propre langue. Si vous ne disposez pas d’agents clientèle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans toutes les langues souhaitées, mais que vous souhaitez pouvoir parler à vos clients dans le plus grand nombre de langues possible, demandez à votre agence de traduction de vous proposer des options de chat ou d’e-mail multilingues automatiques intégrées à votre système de gestion de la relation client (CRM).

Derniers articles du blog